Récit E

Les deux mondes réunifiés 
 
 
Jadis, il y a fort longtemps, la Terre était recouverte d’une interminable forêt que se partageaient le monde blanc et le monde noir. Une grande muraille séparait ces deux mondes. Le monde noir possédait une forteresse faite de ronces avec une grande tour de mille mètres de hauteur dont les murs, aussi, étaient  en ronce. Un elfe noir régnait sur un peuple de loups garous qui pouvaient se transformer en humains. Le monde blanc avait une histoire vieille de trois mille ans. En effet, au commencement, une météorite tomba sur la Terre et forma un énorme cratère. Cette météorite contenait une énorme graine qui germa et donna un très grand arbre blanc et fluorescent. Cet arbre était tellement grand qu’il servit à abriter, dès lors, les habitants blancs.Les habitants de ce monde étaient des guerriers. Leurs armures étaient faites de fer-feuille qui est une matière incassable.
Au-dessus de la forêt, il existait aussi deux êtres qui vivaient dans la cité des nuages.L’un d’eux était un bébé appelé Chalilo, l’autre était un petit dragon qui avait seulement la taille d’un cheval et qui s’appelait Feu-Follet.

Fin de la partie N°E1  Classe de Mme Darnal  Ecole Notre Dame de Masseube

—————————————-

Mais un jour, au petit matin, les guerriers du monde blanc virent que leur arbre avait perdu ses fer-feuilles.  Catastrophés, ils se sentaient perdus.

Très inquiets, ils s’adressèrent à Chalilo :

- « Notre arbre est tout dénudé, ses fer-feuilles sont tombées pendant la nuit. Connais-tu l’origine de cette catastrophe ? »

Celui-ci lui répondit :

- « Votre arbre a trois mille ans, il se fait vieux et va sans doute mourir ».

- « Mais, sans lui, nous ne pouvons pas vivre ! répondirent, les habitants blancs. Nous sommes condamnés à quitter les lieux, car cet arbre nous protège, nous abrite, nous éclaire, nous nourrit et nous garantit une grande quantité de matière première pour la fabrication de nos armures ! »

- « As-tu un remède pour le soigner ? » rétorqua  Fang, le chef du monde blanc.

Chalilo réfléchit :

-  « Je connais quelqu’un qui peut vous aider : c’est l’Elfe Noir. Ce sorcier pourra vous procurer une potion de rajeunissement. Pour cela, il vous faudra traverser la muraille de ronces et parcourir la forêt sombre et humide du monde noir pour lui apporter de la bave de loups garou, une écaille de dragon et un pétale de rose noire. »

Fin de la partie N°E2  Classe de Mme Bénédicte DUNOYER  Ecole Saint Joseph de Rochefort
———————————–

Le lendemain matin, Fang réunit ses guerriers et ils allèrent demander de l’aide à Chalilo.

 » Feu Follet serait-il d’accord pour nous aider à passer la muraille du monde noir ? Demanda Fang.

- Oui bien sûr, mais prenez garde ! Le peuple noir est pacifique tant que le soleil brille… Malheureusement, dès la tombée de la nuit, ses habitants deviennent très dangereux, ils se transforment en loups garous ! » répondit Chalilo.

Les quatre guerriers montèrent sur le dos de Feu Follet et décollèrent. Ils survolèrent la muraille et se posèrent de l’autre côté, à l’orée de la forêt du monde noir. En descendant du dragon, un des guerriers eut la bonne idée de prélever une écaille ; premier ingrédient de la potion magique.

Ensuite, grâce à leur armure en fer-feuille, ils purent pénétrer assez facilement dans la forêt noire qui était elle aussi protégée par des ronces.

Aussitôt, ils trouvèrent des plantes omnivores au pied desquelles poussaient leur nourriture principale ; des roses noires.

Les hommes se concertèrent et décidèrent de fabriquer une épée géante avec le fer-feuille de leur armure. Ils purent ainsi couper la base de la plante et ramasser quelques pétales de rose noire.

Ils reprirent leur quête quand, soudain, ils rencontrèrent un crapaud, qui traversa leur chemin.

« Dis-nous, crapaud, sais-tu comment nous pourrions trouver de la bave de loups garous ? interrogea l’un des guerriers.

- Oui, les habitants de ce monde chassent à la tombée de la nuit car ils se transforment en loups garous à ce moment-là. Il vous suffira, demain matin, de trouver une de leurs proies pour y prélever de la bave. » répondit l’animal.

Les hommes du monde blanc remercièrent le crapaud puis celui-ci disparut.

La journée avançait et il était temps de se cacher derrière un buisson pour passer la nuit à l’abri. Le lendemain matin, en traversant la forêt du monde noir, ils trouvèrent la carcasse d’un animal et prélevèrent un échantillon de bave dans un petit bocal.

Ensuite, ils prirent la direction de la grande tour car ils pensaient que c’était là que se trouvait le chef du peuple noir.

Après quelques heures de marche, ils arrivèrent au pied du donjon. Ils demandèrent aux gardes :

« Pourrions- nous rencontrer l’Elfe noir ? »

Surpris le garde leur demanda d’où ils venaient et ce qu’ils voulaient.

« Nous avons besoin d’une potion magique afin de sauver notre arbre fluorescent. » répondirent les amis de Fang.

- Ne bougez pas d’ici, je vais voir s’il peut vous aider. » répliqua un des soldats….

 

Fin de la partie N°3 de la classe de M. Roche / Ecole Saint Joseph Roiffieux.
———————–

Il revint un peu plus tard, accompagné de l’Elfe Noir. Ils n’avaient plus beaucoup de temps car la nuit commençait à tomber. Rester ici serait bientôt dangereux…
Ils prirent un passage secret qui les amena au laboratoire personnel de l’Elfe Noir. C’est là qu’il leur expliqua qu’il était le crapaud qui les avait aidés à trouver la bave de loup-garou ! Depuis le début de leur aventure, il faisait en sorte de les protéger, de les aider à se défendre et à solutionner leur problème.

« Comment pouvons-nous te faire confiance, toi qui vis dans le monde noir ? demanda Fang.
- Sans mon aide, vous seriez déjà morts. Pensiez-vous vraiment être à l’abri des loups-garous cachés derrière un simple buisson ? »
Après quelques instants de réflexion, Fang admit qu’il n’avait pas tort…
- « Avez-vous tous les ingrédients nécessaires pour la préparation de cette potion ? reprit l’Elfe Noir.
- Oui, les voici. »
Ils sortirent les pétales de rose noire, l’écaille de dragon et la bave de loup-garou. L’Elfe Noir commença par broyer les pétales de rose noire,  puis préleva de la bave qu’il mélangea aux pétales. Il mit le tout dans un chaudron d’eau bouillante. Pendant que cette mixture cuisait, il fit de la poudre avec l’écaille de dragon et en saupoudra le tout.

La potion était presque prête. Il ne restait plus qu’à dire la formule magique qui donnerait ses pouvoirs à ce curieux mélange :
« Rajeunitus… arbratus… régénératus… » A cet instant, une étrange fumée s’éleva,  puis un éclair de lumière traversa la pièce. La potion était devenue une fine poudre qu’il faudrait étaler au pied de l’arbre.

La nuit était tombée, on entendait déjà les hurlements des loups-garous au dehors.
« Comment allons-nous faire pour rentrer dans le monde blanc ? L’arbre ne va plus résister longtemps…
- Ne vous inquiétez pas, j’ai la solution. Voici de la peau de crapaud. Il vous suffit d’en avaler un morceau et vous deviendrez des crapauds. Vous traverserez donc sans risque la forêt. Dépêchez-vous, les loups-garous sont à votre recherche et l’arbre a besoin de vous. »
Tous se transformèrent comme prévu et remercièrent l’Elfe Noir pour son aide précieuse, en croassant…
- « Croa… croa…
- Bonne chance à vous. » leur dit l’Elfe Noir en leur ouvrant la porte.

Ils sortirent à grands bonds et disparurent dans la nuit.

Fin de la partie 4 de la classe de Mme PATAUT Ecole Sainte-Marie
————————–

Ils passèrent de l’autre côté en utilisant le passage secret et se retrouvèrent devant l’arbre Blanc. Ils étalèrent la potion sur les racines du grand arbre et ils mirent beaucoup de temps. Ils sautaient de racine en racine quand tout à coup ils entendirent derrière la muraille hurler les loups garous.  Soudain la peau de crapaud se dissipa et ils redevinrent humains. L’arbre se mit à bouger,  à grandir et à refaire de très belles fer feuilles fluorescentes : elles brillaient énormément car c’était un jour de pleine Lune. L’arbre grandit, les racines s’agrandirent et cela cassa la muraille.

A ce moment-là, les loups garous traversèrent la muraille et des fer feuilles fluorescentes les touchèrent et les transformèrent à tout jamais en gentils humains.

Le monde blanc et le monde noir se rejoignirent dans un arc en ciel en un seul monde fluorescent et multicolore.

Fang fut surpris de cette explosion et appela le dragon Feu follet et Chalilo qui furent fiers et heureux pour l’arbre et les deux monde réunis.

Ils demandèrent à Fang d’être le chef de ce nouveau monde et il accepta.

Ainsi, Fang devint roi de ce monde réunifié. Il invitait souvent l’elfe noir à venir manger sous le bel arbre fluorescent qui avait fait des petits arbustes qui brillaient eux aussi.

Chalilo et Feu follet descendaient très souvent leur rendre visite eux aussi.

Fin de la dernière partie. Classe de CM1

 Ecole Notre Dame Sophie Aragon Blandine Renart 




astridyu |
Enzo |
Roméo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ManueandCo
| Lilas
| Frédéric GARCIA , GéNéALO...